Juin 2015
20.06.2015
J'aime
L’art comme thérapie ?

Une artiste qui ose, des Nanas édulcorées, une œuvre des plus populaires du milieu du XXe siècle, Niki de Saint Phalle s’impose aussi par son engagement politique et féministe. L’exposition du Grand Palais nous apporte un tout nouveau regard sur le travail de cette plasticienne : de la folie à la guérison, l’art comme un uppercut nécessaire à l’équilibre de vie. Sentiments, peurs, violence, espoir et joie…

On aime follement !

NIKI_1

17 Septembre 2014 • 02 Février 2015
Grand Palais / Galeries nationales